Technistub embauchera bientôt son fab-manager

19 juin 2020 Category :Non classé Off

Un peu de teasing…
Grâce à tout le travail accompli lors des derniers mois et en particulier les efforts de structuration de avec m2A pour le modèle de fonctionnement du fablab qui doit remplir 2 objectifs principaux :

  1. pérenniser l’activité du fablab sur la durée en développant des nouvelles activités (lucratives) qui permettront de financer les activités actuelles (non lucratives) tout en gardant l’ADN de Technistub et l’accès aux particuliers dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui mais dans des locaux plus grands et mieux équipés.
  2. réaliser l’objet de l’association tel que défini dans les statuts en s’inscrivant dans une politique de développement économique par, pour et sur le territoire.

Pour cela, le plan que nous avons travaillé et défini ensemble avec m2A implique de procéder à des embauches. La première d’entre elle sera un fab-manager.

Technistub embauchera dans les semaines/mois à venir un FAB MANAGER à temps plein !

Nous travaillons en ce moment sur les aspects administratifs liés à la préparation de cette embauche. L’objectif est que le fab manager commence à travailler pour Technistub dès le début de l’automne 2020.

L’offre d’emploi se publiée prochainement.

Restez connectés…

Vie de l’asso: (re)création d’un groupe « core »

18 juin 2020 Category :Non classé Off

Comme cela se fait couramment dans le monde associatif, nous avons décidé de mettre en place le groupe « core ».

L’association a en ce moment beaucoup de chantier en cours, c’est donc le bon moment.

Ce groupe core sera constitué de membres de l’association qui ne sont pas élu dans le CA mais qui sont particulièrement investis dans la vie de l’association. L’idée est d’appuyer le CA dans toutes les tâches à réaliser par et pour l’association.

Ce groupe aura plusieurs outils à sa disposition. En particulier :

Comment ça marche ?

Les règles sont claires :

  • le groupe core est consulté par le CA sur certaines questions mais c’est toujours le CA qui décide puisqu’il est élu. Si vous voulez faire partie du processus de décision, présentez-vous au CA, il y a suffisamment de travail et de place. 🙂
  • le groupe core aide donc à la mise en oeuvre de l’objet de l’association. Il peut être assez autonome tant que cela se fait en bonne cohésion avec le CA.

Comment participer ?

On peut entrer dans le groupe core de deux façons :

  • Par cooptation du groupe core. Les premiers à en faire partie sont les membres du CA qui peuvent donc proposent donc à des membres de rentrer dans le groupe core. Ceux-ci peuvent évidemment accepter ou refuser.
  • Par candidature. N’importe que membre peut demander à entrer dans le groupe core. Dans ce cas, le groupe core coopte ou pas.

L’engagement dans le groupe core est à l’image de l’engagement associatif. Chacun est libre de décider du niveau d’engagement qu’il veut y consacrer.

La composition du groupe sera connue. A minima, elle sera communiquée lors de l’AG. Nous verrons si on peut faire quelque chose de plus simple.

Session du 19 juin 2020

18 juin 2020 Category :Non classé Off

Les travaux continuent toujours en mode « dégradé » (clic). Pour cette semaine, nous continuons avec

  • la pose des plaques de la cloison au RDC entre espace CNC et atelier « conventionnel » ;
  • le raccordement du circuit des 3 dernières lampes du RDC ;
  • la mise en place des lampes à l’étage (espace électronique, bureau et salle laser) ;
  • Câbles réseau à tirer (avec Christophe).

Le nombre de place est limité à 7 personnes en simultané.
Pour des raisons sanitaires évidentes, l’inscription est obligatoire.
Si vous souhaitez aider, envoyez nous un mail pour vous inscrire.
Merci d’avance.

Le fablab sera ouvert pour cela à partir de 18h00.

Report de l’assemblée générale 2020

18 juin 2020 Category :Non classé Off

En raison de la crise de Covid-19, l’activité de l’association a beaucoup été perturbée.
L’assemblée générale qui a normalement lieu chaque année en juin est reportée au mois de septembre 2020.

L’ordre du jour ainsi que les invitations seront communiqués un mois avant comme prévu par les statuts.

Nous espérons que les conditions sanitaires seront revenues à la normale à ce moment-là et que l’AG pourra se tenir en présentiel. Si ce n’était pas le cas, nous réfléchissons à un modèle d’AG en distanciel mais nous espérons que cela ne sera pas nécessaire.

RDV en septembre 2020.

Dernier bilan pour le covid19

6 juin 2020 Category :Non classé Off

comme dit précédemment, nous avons arrêté de faire des visières. Toutefois, le temps de faire un arrêt un douceur, il y a encore eu un peu de production après l’annonce et une dernière collecte.
voici donc les derniers chiffres sur un belle infographie de Morgan, un de nos membres.

Session du 5 juin 2020

2 juin 2020 Category :Non classé Off

Les travaux continuent mais en mode « dégradé » (clic). Pour cette semaine, nous continuons avec :

  • tirage de câbles électriques depuis le tableau principal vers le tableau secondaire à l’étage ;
  • tirage des câbles réseaux ;
  • préparer/installer les éclairages LED du 1er étage.

Le nombre de place est limité à 7 personnes en simultané. Il faut 2 personnes pour chacune de ces tâches et une 7e pour aider là où ce sera nécessaire.

Pour des raisons sanitaires évidentes, l’inscription est obligatoire.

Si vous souhaitez aider, envoyez nous un mail pour vous inscrire.

Le fablab sera ouvert pour cela à partir de 16h00.

Séance de travaux du 29 mai

28 mai 2020 Category :Non classé Off

comme annoncé précédemment, nous reprenons une activité partielle et surtout, progressive.
Pour la session de ce vendredi (29 mai 2020), nous avons 3 objectifs :

  • tirer les gros câbles électriques depuis le tableau principal
  • monter une cloison au RDC entre la partie qui sera réservée à la CNC bois et les parties d’usinage plus conventionnelles.
  • préparer/installer les éclairages LED du 1er étage.

Le nombre de place est limité à 7 personnes en simultané. Il faut 2 personnes pour chacune de ces tâches et une 7e pour aider là où ce sera nécessaire.
Si vous souhaitez aider, envoyez nous un mail pour vous inscrire.

Le fablab sera ouvert pour cela à partir de 16h30.

Reprise partielle d’activité

28 mai 2020 Category :Non classé Off

Au cours du confinement le Technistub n’a pas totalement cessé d’accueillir du public (dans les meilleures conditions possibles avec masques obligatoires, gants, distance de sécurité et strict respect des gestes barrières) dans le but de contribuer à l’effort commun de soutien aux personnes exposées. Aujourd’hui, une reprise est en vue. De nombreux documents plus ou moins structurés ont été publiés tels que la check-list de France tiers lieux . Étant données les contraintes sanitaires et les mesures requises (respect du sens de circulation, espace réservé de 4 m² par personne…), nous avons pris la décision de ne pas ouvrir le fablab « normalement » avant le retour à des conditions sanitaires plus satisfaisantes.

Cependant, l’activité de Technistub ne restera pas à l’arrêt. Nous réfléchissons actuellement à la réouverture partielle de l’atelier.

Une réouverture partielle et par étapes 

  • Les sessions du vendredi seront restaurées à partir du 29 mai mais elles seront réservées à la poursuite du chantier d’aménagement de la mezzanine. Chaque semaine nous communiquerons une liste d’actions à mener avec une capacité d’accueil limitée à 8 personnes avec inscription OBLIGATOIRE afin d’organiser au mieux les différents postes de travail du point de vue sanitaire.
  • Les sessions libres du mercredi ne seront rétablies que lorsque les travaux auront suffisamment avancé et permettront d’ouvrir dans des conditions sanitaires acceptables. Nous détaillerons ces conditions le moment venu.
  • Une réouverture intégrale quand la situation sanitaire le permettra.

Retrouver le plaisir de faire ensemble

Quelques règles s’imposent :

  • L’inscription obligatoire au plus tard la veille par e-mail (contact[at]technistub[point]org) ainsi qu’être membre à jour de cotisation (question d’assurance).
  • Le strict respect de gestes barrières étendus :
    • Port du masque obligatoire ;
    • lavage et/ou désinfection des mains ;
    • pas de partage d’outil sans désinfection préalable ou port des gants ;
    • ne pas prendre de risque pour vous et pour les autres : « je suis à risque, j’ai des symptômes, je reste chez moi ».

Nous nous réjouissons de vous retrouver très bientôt au Technistub.

Fin de la fabrication et de la distribution de visières anti-projection imprimées en 3D

19 mai 2020 Category :Non classé Off

Depuis le 26 mars 2020 et l’appel lancé alors sur les réseaux sociaux, le Fablab Technistub a su fédérer des makers parmi ses membres et au delà.

En raison du contexte sanitaire, il ne nous apparaissait pas raisonnable que chaque maker livre sa production de façon “anarchique” en se déplaçant dans tout le département malgré le confinement. Deux fois par semaine, nous avons donc organisé la collecte des visières produites par les makers ayant répondu à notre appel. Cela a permis de constituer un stock pour répondre rapidement aux demandes. Nous avons participé à plusieurs initiatives locales et nationales comme Visière solidaire 68, covid3D (covid3d.fr a annoncé le 15 mai que le site fermait définitivement) ou encore Entraide Makers Covid19.

Bilan

Au 15 mai, le bilan de l’opération dépasse toutes les espérances (cf. Infographie en fin de communiqué.).

Tout ce travail a permis de livrer des visières anti-projection au personnel soignant, aux personnels en première et seconde ligne, artisans, commerçants, entreprises, administrations, etc. Nous avons distribué les visières dans tout le département du Haut-Rhin, le Territoire de Belfort et même dans les Bouches-du-Rhône et la Suisse.

Arrêt de l’initiative pour les visières

Nous avons pourtant décidé d’arrêter la production et la distribution de visières. En effet, la situation a beaucoup évolué depuis le début de cette opération. Au début, nous étions en état d’urgence sanitaire absolue. Le personnel soignant n’avait pas de quoi se protéger convenablement alors qu’ils risquent jusqu’à leur vie même. Aucun organisme public ou privé n’était alors en mesure de fournir des protections. Diverses initiatives ont émergé de la communauté des makers et des fablabs et Technistub a apporté sa pierre à l’édifice.

Aujourd’hui, plusieurs raisons motivent notre décision :

  • La demande a drastiquement baissé. Au plus fort de la crise, en mars et avril, le nombre de demandes était élevé et les makers avaient même du mal à suivre la cadence. La demande s’est alors ralentie progressivement jusqu’à l’annonce par le Président de la République de la fin progressive du confinement pour le 11 mai. De nombreuses entreprises ont alors fait des demandes pour préparer leur reprise d’activité. Cette seconde vague est désormais passée. Nous avons même réussi à rattraper la demande et clore toutes les demandes reçues vers le 8 mai. De nouvelles demandes arrivent encore mais en quantité bien moindre.
  • Le contexte normatif n’est pas stabilisé. Malgré de nombreuses discussions suite à des circulaires et des réunions avec l’AFNOR, il apparaît que le contexte normatif n’est pas encore stabilisé. Jusqu’ici, en raison de l’état d’urgence sanitaire, l’AFNOR a assoupli les vérifications de conformité des équipements de protection individuels (EPI) mais malgré cela, il subsiste encore des incertitudes. La requalification en équipement anti-projection (EAP) ne permet pas de lever toutes les questions, même si une décharge a été signée à la livraison. En effet, sa valeur n’est pas garantie étant donnée qu’on peut considérer qu’elle est signée sous la contrainte d’une situation sanitaire altérant le consentement éclairé. Pour le fabricant, décharger sa responsabilité implique de le faire au profit de quelqu’un qui soit en capacité de l’assumer. La décharge est valable quand la personne qui la reçoit a été impliquée dans la conception ou qu’elle en a dressé le cahier des charges (sous-traitance) ou qu’elle a la capacité de tester la conformité du produit. Toutes ces considérations légales nécessitent d’être vérifiées et validées par des professionnels du droit.
  • L’industrie prend le relais. Au début de notre opération, celle-ci n’était pas prête et il faut du temps pour que la machine se mette en route. Au contraire les makers et les fablabs (dont Technistub) ont été capables de mettre en oeuvre une usine géante pour fabriquer des milliers de visières par jour de façon distribuée en s’appuyant sur un bureau d’études tout aussi géant avec des makers prototypant des visières (et d’autres équipements) à un rythme avec lequel aucune entreprise ne pouvait rivaliser (cf. la vidéo de de synthèse sur la chaîne de Monsieur Bidouille.). Aujourd’hui, la situation a évolué. Il est désormais possible de trouver facilement des visières pour des prix raisonnables et accessibles au plus grand nombre (moins de 2€/pc). Ces visières ne sont pas imprimées en 3D mais fabriquées par injection plastique ou découpe LASER ; ces méthodes constituent des approchent techniques beaucoup plus pertinentes que la fabrication additive.

Pour fabriquer les visières, la plupart des makers ont poussé leurs équipements aux maximum de leurs possibilités mais, selon nous, les makers n’ont pas vocation à remplacer l’industrie et il est temps de laisser place à l’industrie pour qu’elle fournisse des équipements dont la conformité aura été validée et qui peut fournir en quantités importantes.

Conditions d’arrêt de la production

Dans le respect de la parole donnée, nous honorerons les demandes reçues, mais à partir de la publication du présent communiqué, nous redirigerons les demandes vers les industriels ou les groupes de makers toujours actifs, s’il en reste.

En cas de 2e vague et de demande à nouveau tellement importante que l’industrie serait submergée, nous reprendrions évidemment le flambeau.

Autres projets contre le covid-19

L’arrêt de la production et de la distribution de visières ne signifie pas pour autant que le Fablab arrête de s’investir contre le covid-19. Nous réfléchissons pour participer à d’autres projets pour lesquels des ressources techniques plus variées sont nécessaires.

Par exemple, Technistub participe déjà à un projet d’interfaçage de réseaux de sondes oxymétriques pour l’Hôpital.

Réouverture du fablab

Depuis le début du confinement, le Fablab est fermé. L’accalmie relative avec la fin de la production des visières permettra au fablab de préparer sa réouverture dans les semaines à venir pour accueillir les makers, entrepreneurs, étudiants et tous porteurs de projets pour leur permettre d’expérimenter, de prototyper et de concrétiser leurs idées.

Remerciements

Il ne faut pas oublier que pour pouvoir réaliser ce projet fou, nous avons bénéficié de l’aide de plusieurs structures. Nous avons reçu de l’aide sous diverses formes.

Nous avons reçu des dons de matériel, du PLA (Leroy Merlin Mulhouse, Wigi Diffusion, l’UHA et le CNRS) ou des feuilles plastiques (AG design, ville de Mulhouse et de Saint-Louis, Protechnic). Non content de nous faire un don de près de 100 Kg de PLA, l’UHA a également permis à certains de leurs personnels de répondre à notre appel et de produire des visières.

Nous avons également reçu des imprimantes 3D en prêt. La nef des sciences nous a prêté une imprimante 3D, Sémaphore nous en a prêté deux. En plus du PLA offert, Wigi Diffusion a également prêté 3 imprimantes 3D. Cela nous a permis d’augmenter notre capacité de production de façon significative.

Nous avons reçu un soutien financier de  l’agence de participation citoyenne de la ville de Mulhouse et également de la communauté de communes Mulhouse Alsace Agglomération (m2A).

Nous avons enfin également reçu quelques dons de particuliers et d’artisans voulant aider et permettre l’achat de matériel comme les Vitrines de Saint-Louis.

Conclusion

Toutes les initiatives des makers et des fablabs partout en France ont eu un impact social extrêmement important. La tribune collective du réseau français des fablabs (co-signée par Technistub) montre à quel point la mobilisation est riche d’enseignements (tribune relayée sur plusieurs média comme Makery, Usbek & Rica ou le journal Le Monde).

La mobilisation de l’ensemble de la communauté des makers a été (et est encore) massive et rapide. La démonstration des revendications des makers et des fablabs a été apportée de façon éclatante. Les fablabs ne se substituent pas à l’industrie mais ils ont montré leur capacité à constituer un espace d’expérimentation flexible, distribué et connecté en réseau ! Gageons que ces capacités seront reconnues au delà de la crise du Covid-19 et que les institutions sauront s’en souvenir et permettront de favoriser l’installation de fablabs au sein d’écosystèmes industriels et numériques.

Nous remercions très chaleureusement tous ceux qui ont aidé et rendu possible l’ensemble de cette initiative.

MERCI.

Covid19: bilan du fablab après un mois

4 mai 2020 Category :Non classé Off

À la suite de la crise du coronavirus, Technistub a commencé à se mobiliser à la toute fin du mois de mars et à agir concrètement à partir du 1er avril. Après un mois, on peut faire un petit bilan.

Technistub participe à deux initiatives en particulier :

  1. la fabrication de visières imprimées en 3D
  2. la conception d’un oxymètre avec sondes en réseau.

Fabrication de visières

Pour les visières imprimées en 3D, nous avions lancé un appel sur les réseaux sociaux et relayé sur quelques médias. Nous recevons donc un certain nombre de demandes directement par e-mail ou par téléphone. Nous soutenons également ‘visière solidaire 68’. Lorsque notre production couvre toutes nos demandes et qu’il reste des visières, nous prenons en charge des demandes de VS68. Si notre production est insuffisante pour nos demandes, alors on fait appel à VS68.

Nous avons aussi participé à l’initiative covid3D de la youtubeuse Heliox et au discord « entraide Makers – Covid19 » de Dimitri alias Monsieur Bidouille.

Il y a eu un tassement de la demande de visières sur la seconde moitié du mois d’avril mais celle-ci est repartie à la hausse à la suite des mesures annoncées pour le déconfinement. Le fablab n’a pas vocation a fournir des visières ad vitam æternam mais seulement en attendant que l’industrie soit en mesure de prendre le relais (avec des prix raisonnables, c-à-d inférieurs à 3€ ou 4€ environ par pièce). Pour autant, tant que cela sera nécessaire et que nous en aurons les moyens, nous continuerons cette action solidaire.

Sondes oxymétriques en réseau

Vincent Sahler, membre de Technistub, participe à la réalisation d’un projet destiné aux Hôpitaux, et visant à faciliter le travail des soignants en facilitant le suivi du niveau d’oxymétrie (taux d’oxygène dans le sang).

Le but de ce projet est de rassembler sur un même écran la vision synthétique de toutes les sondes oxymétriques sur un même réseau et ainsi permettre de détecter une aggravation le plus tôt possible. Les données collectées sont stockées dans une petite base de données et une page Web va lire ces données, pour les mettre en forme (en utilisant un composant) pour permettre d’avoir une vision synthétique de l’état de l’ensemble des patients ou d’un seul.